Edmond Roudnitska Que Sais-Je Essayist

“Que sais-je?” (French: [kə sɛʒ]; Literally: "What do I know?", ISSN 0768-0066) is a series of books published by the Presses universitaires de France (PUF). The aim of the series is to provide the lay reader with an accessible introduction to a field of study written by an expert in the field. As such, they are a good example of haute vulgarisation (high popularization). The sentence "Que sais-je?" is taken from the works of French essayist Michel de Montaigne.

Started in 1941 by Paul Angoulvent (1899–1976),[1] founder of the Presses Universitaires de France, the series now numbers over 3,900 titles by more than 2,500 authors, and translated in more than 43 languages. Somes titles have sold more than 300,000 copies (namely by Piaget). Each year, 50 to 60 new titles are added to the collection, which comprises ten different series. As such, it easily constitutes the world's largest running 'encyclopedia' in paperback format. The range of subjects is truly encyclopedic, covering everything from chanson de geste and Homer to gastronomy and free will. Not all subjects are academic—they may include current topics, such as violence in sports [2] or personal coaching.[3] The presentation of information is varied and may consist of an introduction to a subject, a detailed essay on a school of thought, or an analysis of current events. Up to 2004, more than 160 millions copies had been sold worldwide.

The series is unusual in several ways: first, the price for each volume is the same and is kept to a minimum (€9 as of mid-2011), and each book has 128 pages.

When a title has become out of date, it may be withdrawn from the series or it may be updated. Sometimes this updating involves a complete re-writing of the book, as for example Parfumerie[4] (volume 1888): originally written by Edmond Roudnitska in 1980 and re-written by Jean-Claude Ellena in 2006, but keeping the same number within the series.

The series is similar to other series such as Collection 128 published by Armand Colin in France, the Very Short Introductions published by Oxford University Press and C.H. Beck Wissen published by Verlag C.H. Beck.

References[edit]

External links[edit]

Some titles from the collection
Pour les articles homonymes, voir QSJ.

Que sais-je ? (QSJ) est une des collections majeures de l'édition française, fondée en 1941 par Paul Angoulvent et publiée par les Presses universitaires de France. Elle rassemble des livres didactiques exposant l'essentiel d'un sujet particulier dans un format court. Depuis décembre 2016, elle est une marque du groupe d'édition Humensis.

Présentation[modifier | modifier le code]

Traduite en 44 langues et diffusée à plusieurs centaines de millions d'exemplaires, cette collection est riche d'un catalogue de plus de 700 titres régulièrement réédités et mis à jour, conçus pour le grand public par des spécialistes de chaque discipline[1].

Retirés du catalogue lorsque leur contenu est dépassé, ces livres de vulgarisation – plus de 4 000 titres depuis la création, alors que Paul Angoulvent n'en prévoyait initialement pas plus de 100[2] – constituent une vaste encyclopédie touchant tous les domaines de la connaissance universitaire ou de la culture populaire. Collection au format de poche, elle se distingue par sa présentation formatée (128 pages), chaque volume étant actuellement vendu à 9 €. Le logo représente une boussole et une étoile figurant l'étoile polaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la collection s'inspire de la devise de Montaigne, qu'il emprunte, dans le droit fil de la réflexion humaniste de la Renaissance, à Sextus Empiricus et qui traduit la modestie du savoir humain face à l'étendue infinie de l'objet du savoir.

À l'origine : une pénurie de papier[modifier | modifier le code]

En 1941[3], sous l’Occupation, Paul Angoulvent (1899-1976), ancien conservateur au musée du Louvre formé à HEC, a l'idée, pour pallier la restriction de papier[4], d'une collection dont chaque volume serait réalisé à partir d’une seule feuille de 1,20 m sur 1,60 m, imposée en deux temps. La feuille serait ensuite pliée six fois pour obtenir 4 cahiers de 32 pages et un total de 128 pages[5]. Que sais-je ? est né.

La fabrication est économique. Les couvertures, qui ont toutes le même dos, sont imprimées à la chaîne. Le format (176 mm × 115 mm) se veut original et harmonieux, le rapport entre la hauteur et la largeur étant proche du nombre d’or.

Paul Angoulvent a souhaité une collection dont les volumes soient maniables et peu chers (12 F de 1941). Mais l'innovation n'est pas que technique et commerciale, elle est aussi éditoriale : chaque volume est envisagé comme un long article d’une encyclopédie totale imaginaire. Le lecteur est libre de se constituer la sienne en fonction de ses goûts, de sa curiosité, de ses besoins. Cette grande souplesse permet à la politique éditoriale de suivre de près les sujets d’actualité et les préoccupations du temps tout en proposant des rééditions le plus à jour possible[6].

Douze ans avant l'invention du livre de poche, Paul Angoulvent a pressenti que les éditeurs devaient s'adapter à un grand public de plus en plus soucieux de s’informer par lui-même et que le nombre d’étudiants ne va bientôt plus cesser de croître[7].

Les trois premiers titres sortent de l'imprimerie des Presses Universitaires de France de Vendôme et sont tirés à 5 000 exemplaires chacun.

Si le numéro 10, de Henri Denis, est consacré à la corporation[8], publication pour le moins opportuniste dans le cadre de la révolution nationale du régime de Vichy, en février 1944 Maurice Duverger y écrit Les Constitutions de la France, où il remet en cause la constitutionnalité du régime de Vichy, gouvernement de fait et non de droit. La Milice saisit tous les exemplaires encore en stock.

Une politique d'auteurs de référence[modifier | modifier le code]

En plus de 75 ans d'existence, la catalogue a été le reflet des grands courants de la pensée française contemporaine et a accueilli aussi bien des représentants du personnalisme (Emmanuel Mounier, Jean-Marie Domenach) que des historiens de l'École des Annales (Jacques Le Goff, Emmanuel Le Roy Ladurie, Maurice Agulhon) ou encore des marxistes (Henri Lefebvre, Albert Soboul).

En 1958, Pierre Bourdieu y publie son premier livre, Sociologie de l'Algérie. En 1961, la Sociologie du droit d'Henri Lévy-Bruhl contribue à faire connaître cette discipline en France.

Alfred Sauvy, Jean Fourastié, Jean Delay, René Rémond, Jean Piaget, Jacques Soustelle, Régine Pernoud, Jacqueline de Romilly, entre autres figures marquantes, ont également écrit en Que sais-je ?.

La collection aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Évolution des couvertures[modifier | modifier le code]

La marque[modifier | modifier le code]

L'ISSN de Que sais-je ? est 0768-0066[9].

D’abord technique, la contrainte du format est aujourd'hui devenue une contrainte imposée aux auteurs censés être en mesure de transmettre leur savoir de la façon la plus synthétique possible.

Poursuivant la même tradition, le catalogue actuel donne la parole aux meilleurs universitaires, aux spécialistes reconnus et aux penseurs importants de notre temps, issus des plus hautes institutions (Collège de France, École normale supérieure, Sorbonne, etc.) ou de la société civile. Parmi les plus connus : Alexandre Adler, Georges Bensoussan, Malek Chebel, Jean-Michel Déprats, Guillaume Erner, Claude Hagège, Olivier Houdé, Alain De Libera, Xavier Niel, Thomas Römer, Renaud Van Ruymbeke, Alain Supiot, Jacques Vergès, Frédéric Worms...

Au format numérique, la collection est disponible contre paiement sur le portail Cairn.

Séries[modifier | modifier le code]

Le format identique des Que sais-je ? masque une diversité de formes. Au catalogue, il est notamment possible de distinguer plusieurs séries[10] :

  • l'encyclopédie en tant que telle, composée de monographies réparties en 9 disciplines : droit-politique, économie, histoire-géographie-art, lettres, philosophie, psy, religions-sagesses, sciences-médecine, société.
  • « Les 100 mots... » : lancée en 2005 avec Les 100 mots de l'économie, cette série réunit des mini-dictionnaires pour découvrir un domaine ou le vocabulaire d’une discipline, mais aussi des abécédaires insolites[11] ou des parcours sensibles et subjectifs[12]. Comptant plus de 80 titres au catalogue 2017, elle est déclinée : « Les 100 dates... » , « Les 100 lieux... », « Les 100 histoires... », etc.
  • des biographies : Platon (no 2010), Nietzsche (no 2042), Homère (no 2218), René Descartes (no 3967), Shakespeare (no 4033), Simone Weil (no 4037), etc.
  • des lexiques : Vocabulaire psychologique et psychiatrique (no 2739), Vocabulaire de l'islam (no 3653), Lexique de droit constitutionnel (no 3655), Lexique des symboles chrétiens (no 3697), Lexique des symboles de la mythologie grecque (no 4060), etc.
  • des anthologies : Textes constitutionnels français (no 2022), Textes constitutionnels étrangers (no 2060), etc.
  • « Que sais-je ? en 1 heure » : livres audio lus par des comédiens (Fanny Cottençon, Thibault de Montalembert, Dominique Pinon...)

Format[modifier | modifier le code]

Des collections similaires ont été créées par d'autres éditeurs : « Repères » chez La Découverte, « Clefs » chez Montchrestien, « Le savoir suisse » aux Presses polytechniques et universitaires romandes, « Very Short Introductions » chez Oxford University Press, « Collection 128 » chez Armand Colin[13], « Wissen » chez C.H. Beck[14].

Dans la culture collective[modifier | modifier le code]

Dans le film Tchao Pantin (1983) de Claude Berri, le personnage de Youseff Bensoussan cache son argent dans ses Que sais-je ?.

Dans le film La Sentinelle d’Arnaud Desplechin, le personnage de Mathias Barillet se procure des Que sais-je ? chaque fois qu'il se pose une question.

Dans Tentative d’épuisement d’un lieu parisien, Georges Perec note qu'il voit passer un camion Que sais-je ? sur la place Saint-Sulpice.

De nombreux artistes contemporains ont pris Que sais-je ? pour motif ou pour base à leurs travaux : Miller Levy[15], Mark Clare[16], Alice Lescanne & Sonia Derzypolski[17], Séverine Colmet Daâge[18]...

Liste des titres parus[modifier | modifier le code]

Un Répertoire bibliographique Que sais-je ? est paru hors collection en 1996 (158 pages). Il se présente comme une table thématique d'environ 36 000 entrées, suivie d'une liste des titres en ordre numérique. N'y ont été indexés que les volumes en vente à cette date et dans leur dernier état, soit seulement la moitié des titres réellement parus (3 100 numéros à l'époque).

Beaucoup de numéros ont été réédités à l'identique ou mis à jour, mais un certain nombre ont été réécrits par de nouveaux auteurs, parfois sous un autre titre. Pour exemples :

  • le numéro 1, Les étapes de la biologie de Maurice Caullery en 1941 est devenu Histoire de la biologie de Jean Théodoridès en 1965 qui a eu au moins sept éditions ;
  • le numéro 3, Les certitudes du hasard de Marcel Boll en 1941, qui a eu au moins six éditions est devenu La probabilité, le hasard et la certitude de Paul Deheuvels en 1982 qui a eu depuis au moins quatre éditions.

D'autres numéros ont complètement disparu, suite à l'évolution de la science ou de la technique. On se doute que Le pilotage des avions (n° 348, 1949) aurait demandé de constantes mises à jour, et une illustration appropriée que les Que sais-je ? ne pouvaient offrir. Cette liste de titres doit donc être vue dans cette limite, sachant que le thème associé à un numéro demeure sensiblement le même, avec parfois de légers changements : ainsi La guerre des matières premières (n° 60, 1944) a-t-elle été remplacée par La stratégie du fer (1960), du même auteur.

Numéros 1 à 500[modifier | modifier le code]

Numéros 1 à 500

  • 1. Les étapes de la biologie (Maurice Caullery, 1re éd. 1941, 4e éd. 1943, 5e éd. 1946, 6e éd. 1948, 7e éd. 1954, 8e éd. 1957, 9e éd. remaniée et mise à jour par Jean Torlais 1964) — Histoire de la biologie (Jean Théodoridès, 1re éd. 1965, 2e éd. mise à jour 1971, 3e éd. mise à jour 1977, 4e éd. mise à jour 1984, 5e éd. mise à jour janvier 1992, 6e éd. corrigée 1995, 7e éd. corrigée 2000)
  • 2. De l'atome à l'étoile (Pierre Rousseau, introduction de Frédéric Joliot-Curie, 1re éd. 1941, 4e éd. 1942, 5e éd. 1943, 6e éd. 1946, 7e éd. 1948, 8e éd. 1951, 9e éd. 1956, 10e éd. 1960, 11e éd. entièrement refondue 1966, 12e éd. mise à jour 1972, 13e éd. mise à jour 1976, 14e éd. 1980)
  • 3. Les certitudes du hasard (Marcel Boll, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1943, 5e éd. 1947, 6e éd. 1951, 7e éd. 1958, 8e éd. 1962, 9e éd. 1966, 10e éd. 1971) — La probabilité, le hasard et la certitude (Paul Deheuvels, 1re éd. 1982, 2e éd. corrigée 1990, 3e éd. corrigée 1996, 4e éd. mise à jour 10 septembre 2008, 5e éd. 28 juin 2017)
  • 4. Histoire de l'Afrique (Charles-André Julien, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1946, 5e éd. refondue et mise à jour 1955, 6e éd. 1957) — Histoire de l’Afrique blanche, des origines à 1945 (Charles-André Julien, 1re éd. 1966, 8e éd. revue et mise à jour 1976)
  • 5. Comment se défend l'organisme (Léon Binet, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1943, 4e éd. revue et complétée 1946, 5e éd. revue et complétée 1952) — Les défenses de l'organisme (Georges Fabiani, 1re éd. 1984)
  • 6. Le peuples des abeilles (Maurice Mathis, 1re éd. 9 juin 1941, 2e éd. 5 septembre 1941, 3e éd. 10 janvier 1942, 4e éd. 30 juin 1942, 5e éd. 30 juin 1943, 6e éd. 1947, 7e éd. 1952, 8e éd. 1956, 9e éd. 1962, 10e éd. 1968, 11e éd. mise à jour 1975)
  • 7. Histoire de l’électricité (Pierre Devaux, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1943, 5e éd. 1948, 6e éd. 1954, 7e éd. 1958, 8e éd. 1963, 9e éd. mise à jour 1969)
  • 8. Le système nerveux et ses inconnues (Paul Chauchard, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1948, 6e éd. nouvelle édition revue et augmentée 1951, 7e éd. nouvelle édition revue et augmentée 1956, 8e éd. nouvelle édition revue 1959, 9e éd. nouvelle édition revue 1961, 10e éd. revue 1966, 11e éd. mise à jour 1970, 12e éd. mise à jour 1974, 13e éd. mise à jour 1979)
  • 9. Les grandes religions (Emmanuel Aegerter, 1re éd. 1941, 4e éd. 1942, 5e éd. 1947, 6e éd. 1950, 7e éd. 1954, 8e éd. 1956) — Les religions (Paul Poupard, 1re éd. 1987, 2e éd. mise à jour 1989, 3e éd. corrigée 1992, 4e éd. mise à jour 1994, 5e éd. corrigée 1996, 6e éd. corrigée 1998, 7e éd. mise à jour 2001, 8e éd. 2002, 9e éd. mise à jour 2004, 10e éd. mise à jour 2007)
  • 10. La corporation (Henri Denis, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942)[19]
  • 11. Le cancer (Simone Laborde, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1947, 6e éd. 1951, 7e éd. 1957, 8e éd. 1962, 9e éd. mise à jour 1967, 10e éd. mise à jour 1972, 11e éd. 1977) — Le cancer (Maurice Tubiana, 1re éd. 1985, 2e éd. mise à jour 1988, 3e éd. mise à jour 1996, 4e éd. corrigée 1997, 5e éd. mise à jour mai 2003)
  • 12. Les vitamines (Suzanne Gallot, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1943, 5e éd. 1948, 6e éd. 1952, 7e éd. 1955, 8e éd. 1958, 9e éd. 1963, 10e éd. mise à jour 1967, 11e éd. mise à jour 1972, 12e éd. 1977) — Les vitamines (Pierre Magnin, 1re éd. 1992)
  • 13. L'astronomie sans télescope (Pierre Rousseau, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1947, 6e éd. refondue 1952, 7e éd. 1955, 8e éd. 1958, 9e éd. 1961, 10e éd. 1966, 11e éd. mise à jour 1971, 12e éd. mise à jour 1976, 13e éd. 1982)
  • 14. Les progrès de l'éducation nouvelle (Angéla Médici, 1re éd. 1941, 2e éd. entièrement refondue sous le titre L'éducation nouvelle : ses méthodes, ses progrès 1942, 3e éd. entièrement refondue 1948, 4e éd. 1951, 5e éd. 1956, 6e éd. 1960, 7e éd. entièrement refondue 1962, 8e éd. entièrement refondue sous le titre L’éducation nouvelle 1966, 9e éd. mise à jour 1969, 10e éd. 1972, 11e éd. refondue 1977, 12e éd. mise à jour 1982, 13e éd. corrigée 1990, 14e éd. juin 1995)
  • 15. La tuberculose (Jacques Delarue, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1949, 6e éd. 1954, 7e éd. 1958, 8e éd. 1964, 9e éd. 1967, 10e éd. 1972) — La tuberculose (Jacques Charpin, Denis Charpin, 1re éd. 1983)
  • 16. La Terre et son histoire (Lucien Rudaux, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1947, 6e éd. 1951, 7e éd. 1956, 8e éd. 1960, 9e éd. revue et mise à jour par Pierre Mechler 1965) — La Terre et son histoire (André Cailleux, 1re éd. 1978)
  • 17. Les premières civilisations de la Méditerranée (Jacqueline Gabriel-Leroux, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1942, 4e éd. 1948, 5e éd. 1954, 6e éd. 1958, 7e éd. 1961, 8e éd. 1966, 9e éd. mise à jour 1974, 10e éd. novembre 1983)
  • 18. Histoire de l'architecture (Jean-Charles Moreux, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1944, 5e éd. 1948, 6e éd. 1953, 7e éd. 1956, 8e éd. 1960, 9e éd. revue et complétée par André Chastel 1964, 10e éd. revue et complétée par André Chastel 1968, 11e éd. revue et complétée 1973, 12e éd. revue et complétée 1977, 13e éd. 1981) — Histoire de l'architecture (Gérard Monnier, 1re éd. 1994, 2e éd. corrigée 1996, 3e éd. mise à jour 2001, 4e éd. 2002, 5e éd. mise à jour 2007, 6e éd. 25 août 2010)
  • 19. L'exploitation rationnelle des abeilles (Maurice Mathis, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1947, 5e éd. 1972)
  • 20. La vie créatrice des roches : le rôle bâtisseur des êtres microscopiques et la genèse des houilles (Georges Deflandre, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1942, 4e éd. 1947, 5e éd. révisée et mise à jour 1956, 6e éd. revue et mise à jour 1961, 7e éd. mise à jour 1967)
  • 21. Les ultrasons (Francis Draveil, pseudonyme de Pierre Biquard durant la Seconde Guerre mondiale, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. parue sous le vrai nom de l’auteur Pierre Biquard 1948, 5e éd. 1951, 6e éd. 1958, 7e éd. 1963, 8e éd. 1972, 9e éd. refondue 1983) — Les ultrasons (André Zarembowitch, 1re éd. 2003)
  • 22. L'alimentation humaine (Raymond Lalanne, préface de Lucie Randoin, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1947, 6e éd. revue 1958, 7e éd. 1964, 8e éd. 1967) — Les aliments (Henri Dupin, 1re éd. 1973, 2e éd. mise à jour 1976, 3e éd. mise à jour 1982, 4e éd. mise à jour 1990)
  • 23. La Terre, source de richesse (André Goujon, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942)
  • 24. Les rêves (Jean Lhermitte, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1948, 5e éd. 1955, 6e éd. 1957, 7e éd. 1961, 8e éd. augmentée 1963) — Le sommeil et les rêves (Charles Kayser, 1re éd. 1973, 2e éd. mise à jour 1976, 3e éd. 1982) — Le sommeil et le rêve (Pierre Magnin, 1re éd. 1990, 2e éd. corrigée 1992)
  • 25. Histoire de l'Asie (René Grousset, 1re éd. 21 novembre 1941, 4e éd. 1944, 5e éd. 1947, 6e éd. 1950, 7e éd. 1958, 8e éd. revue et mise à jour par Pierre Amiet, Jeanine Auboyer, Roger Lévy, Jean-Paul Roux 1966)
  • 26. Le mobilier français (Guillaume Janneau, 1re éd. 11 août 1941, 2e éd. 10 janvier 1942, 3e éd. 31 août 1942, 4e éd. 1949, 5e éd. 1955, 6e éd. 1961, 7e éd. mise à jour 1966)
  • 27. La nouvelle organisation professionnelle (Henri Culmann, 1e éd. 1941, 2e éd. revue et mise à jour 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1943 ) — Les mécanismes économiques (Henri Culmann, 1re éd. 1948, 2e éd. 1954, 3e éd. 1957, 4e éd. 1961, 5e éd. 1963, 6e éd. entièrement refondue 1967, 7e éd. mise à jour 1969, 8e éd. mise à jour 1974, 9e éd. mise à jour 1978, 10e éd. mise à jour 1984, 11e éd. 1988)
  • 28. La peinture moderne ou l'art sans métier (Robert Rey, 1re éd. 15 novembre 1941, 4e éd. 1948) — La peinture moderne (Maurice Gieure, 1re éd. 1958, 2e éd. 1962)
  • 29. Automates et automatismes (Pierre Devaux, 1re éd. 20 septembre 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 15 février 1944, 4e éd. 1948, 5e éd. parue sous le titre Automates, automatisme, automation 1960, 6e éd. refondue 1967)
  • 30. La télévision (Pierre Grivet, Pierre Herreng, 1re éd. 1941, 3e éd. 1943, 4e éd. 1948, 5e éd. 1952, 6e éd. 1955, 7e éd. 1958, 8e éd. revue et mise à jour avec la collaboration de Roger Chaste 1965, 9e éd. 1969, 10e éd. mise à jour 1974, 11e éd. mise à jour 1982)
  • 31. Les étapes de la médecine (Jean Fauvet, préface de Noël Fiessinger1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 4e éd. 1948, 5e éd. parue sous le titre Histoire de la médecine 1957) — Histoire de la médecine (Maurice Bariéty, Charles Coury, 1re éd. 1971)
  • 32. L'économie humaine (René Sand, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1948)
  • 33. Radium et radioactivité (Gaston Dupuy, André Debierne1re éd. 1941, 2e éd. parue sous le titre Radium, radioactivité, énergie nucléaire 1949, 5e éd. 1954, 6e éd. 1956, 7e éd. 1960, 8e éd. 1962, 9e éd. refondue sous le titre Radioactivité et énergie nucléaire 1968, 10e éd. refondue 1975, 11e éd. mise à jour 1982) — La radioactivité et ses applications (Maurice Tubiana, Robert Dautray, 1re éd. 1996, 2e éd. 1997)
  • 34. Histoire de Paris (Marcel Raval, 1re éd. 21 novembre 1941, 2e éd. 31 janvier 1942, 3e éd. 31 août 1942, 5e éd. 1948, 6e éd. 1953) — Histoire de Paris (Pierre Lavedan, 1re éd. 1960, 2e éd. mise à jour 1967, 3e éd. mise à jour 1977) — Histoire de Paris (Yvan Combeau, 1re éd. 1999, 2e éd. mise à jour 2001, 3e éd. 2001, 4e éd. mise à jour 2003, 5e éd. mise à jour 2008, 6e éd. mise à jour 2009, 7e éd. mise à jour 2010, 8e éd. 27 février 2013, 9e éd. 17 février 2016)
  • 35. Les étapes de la chimie (Louis-Joseph Olmer, Fernand Meyer, 1re éd. 21 novembre 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1943, 4e éd. 1948) — Histoire de la chimie (Jean Cueilleron, 1re éd. 1957, 2e éd. 1963, 3e éd. mise à jour 1969) — Histoire de la chimie (Bernard Vidal, 1re éd. 1985, 2e éd. mise à jour 1998)
  • 36. Histoire de la propriété (Félicien Challaye, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1944, 4e éd. 1948, 5e éd. 1958, 6e éd. mise à jour 1967) — Histoire de la propriété (Jean-Philippe Lévy, 1re éd. 1972)
  • 37. La relativité (Paul Couderc, 1re éd. 1941, 3e éd. 1942, 5e éd. 1948, 6e éd. 1949, 7e éd. 1952, 8e éd. 1954, 9e éd. 1956, 10e éd. 1958, 11e éd. 1960, 12e éd. 1962, 13e éd. 1966, 14e éd. mise à jour 1969, 15e éd. mise à jour 1973, 16e éd. mise à jour 1977, 17e éd. 1981) — La relativité (Stamatia Mavridès, 1re éd. 1988, 2e éd. 1990, 3e éd. 1995, 4e éd. 2000)
  • 38. Histoire des États-Unis (Jean Canu, 1re éd. 1941, 3e éd. 1946, 4e éd. 1950, 5e éd. 1955) — Histoire des États-Unis (René Rémond, 1re éd. 1968, 2e éd. 1961, 3e éd. 1963, 4e éd. 1966, 5e éd. mise à jour 1968, 6e éd. mise à jour 1970, 7e éd. mise à jour 1972, 8e éd. mise à jour 1974, 9e éd. mise à jour 1977, 10e éd. mise à jour 1980, 11e éd. mise à jour 1982, 12e éd. mise à jour 1984, 13e éd. mise à jour 1986, 14e éd. mise à jour 1988, 15e éd. mise à jour 1990, 16e éd. corrigée 1992, 17e éd. corrigée 1994, 18e éd. corrigée 1999, 19e éd. mise à jour 2003, réimpression de la 19e éd. 2004)
  • 39. Les hormones (Pierre Rey, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1943, 4e éd. 1948, 5e éd. 1951, 6e éd. 1955, 7e éd. 1958, 8e éd. 1962, 9e éd. mise à jour 1966, 10e éd. mise à jour 1969, 11e éd. mise à jour 1975) — Les hormones (Yves Combarnous, 1re éd. 1998)
  • 40. Histoire de la musique (Bernard Champigneulle, 1re éd. 1941, 5e éd. 1948, 6e éd. 1951, 7e éd. 1955, 8e éd. 1957, 9e éd. 1961, 10e éd. 1964, 11e éd. mise à jour 1969, 12e éd. mise à jour 1974, 13e éd. 1978, 14e éd. mise à jour 1981) — Histoire de la musique en Europe (Brigitte François-Sappey, 1re éd. 1992, 2e éd. corrigée octobre 1993, 3e éd. corrigée 1999, 4e éd. mise à jour 2005, 5e éd. 9 mai 2012)
  • 41. Radionavigation et radioguidage (François Raymond, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 2e éd. refondue 1949)
  • 42. Les étapes des mathématiques (Marcel Boll, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1944, 4e éd. 1947, 5e éd. 1948, 6e éd. 1953, 7e éd. 1956, 8e éd. 1958, 9e éd. parue sous le titre Histoire des mathématiques 1961, 10e éd. 1963, 11e éd. 1968, 12e éd. 1974, 13e éd. 1979)
  • 43. Histoire de la navigation (Auguste Thomazi, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1947) — Histoire de la navigation (Pierre Célérier, 1re éd. 1956, 2e éd. 1968)
  • 44. La monnaie et le change (Henri Gardel, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1947) — Les institutions financières internationales (Denis Berthet, Henri Bonnet, 1re éd. 1966, 2e éd. mise à jour 1968, 3e éd. refondue 1976, 4e éd. entièrement refondue 1987)
  • 45. Les arts du feu (Guillaume Janneau, 1re éd. 28 février 1942, 2e éd. 1948, 3e éd. 1960, 4e éd. 1967)
  • 46. Les matières plastiques (Maurice Daumas, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1944)
  • 47. Les grandes philosophies (Pierre Ducassé, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1943, 4e éd. 1948, 5e éd. 1950, 6e éd. 1952, 7e éd. 1954, 8e éd. 1956, 9e éd. 1958, 10e éd. 1962, 11e éd. 1965, 12e éd. 1967, 13e éd. 1969, 14e éd. mise à jour 1972, 15e éd. 1976, 16e éd. mise à jour 1978, 17e éd. mise à jour 1982) — Les grandes philosophies (Dominique Folscheid, 1re éd. 1988, 2e éd. 1990, 3e éd. 1992, 4e éd. corrigée 1994, 5e éd. 1996, 6e éd. corrigée 1998, 7e éd. 2004, 8e éd. 24 août 2011)
  • 48. La lumière (Pierre Rousseau, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1944, 4e éd. 1948, 5e éd. 1954, 6e éd. 1959, 7e éd. 1964, 8e éd. refondue 1971, 9e éd. mise à jour 1977) — La lumière (Émile Biémont, 1re éd. 1996)
  • 49. Le roman français depuis 1900 (René Lalou, 1re éd. 31 décembre 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1943, 4e éd. 1947, 5e éd. 1951, 6e éd. 1955, 7e éd. 1957, 8e éd. 1960, 9e éd. revue 1963, 10e éd. revue et complétée par Georges Versini 1966, 11e éd. mise à jour par Georges Versini 1969) — Le roman français depuis 1900 (Pierre de Boisdeffre, 1re éd. 1979, 2e éd. revue et mise à jour 1985)
  • 50. La sexualité (Louis Gallien, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1944, 4e éd. 1946, 5e éd. 1949, 6e éd. 1951, 7e éd. 1954, 8e éd. 1956, 9e éd. 1959, 10e éd. 1961, 11e éd. 1964, 12e éd. revue 1969, 13e éd. mise à jour 1972, 14e éd. mise à jour 1980)
  • 51. Les migrations des animaux (René Thévenin, 1re éd. 1941, 2e éd. 1942, 3e éd. 1948, 4e éd. 1957, 5e éd. mise à jour 1968)
  • 52. La folie (Jean Fretet, 1re
La médaille de Montaigne, où est inscrite la devise : « Que sçay-ie ? »
Les titres de la série suivent le même format.

0 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *